UNI Europa statement on the EU-Canada trade agreement (CETA)

Monday 12 December 2016

The trade union movement, in cooperation with civil society and some governments, has achieved substantial progress with regard to the content of CETA. However, the current agreement still does not meet red lines that UNI Europa has formulated. Accordingly, the UNI Europa Executive Committee, meeting on 1 December 2016, stressed that UNI Europa upholds its position of opposing CETA.

Being supportive of free trade, UNI Europa encourages the contracting parties to reopen the negotiations to achieve a trade agreement that provides a gold standard for world trade, with binding and enforceable labour and social standards, serving citizens and workers first rather than big multinational companies.

Together with the ITUC, ETUC and the entire civil society movement, UNI Europa strives to develop a concrete framework for progressive, fair, social and sustainable international trade agreements.

UNI Europa co-signed, together with 450 other European and International trade unions and public interest groups, an open letter to European and Canadian legislators, urging them to vote against CETA in its current form.

 

Déclaration d’UNI Europa sur l’accord commercial UE-Canada (CETA)

Le mouvement syndical, en coopération avec la société civile et certains gouvernements, est parvenu à faire des progrès considérables en ce qui concerne le contenu du CETA. Néanmoins, l’accord actuel ne répond toujours pas aux lignes rouges établies par UNI Europa. Par conséquent, le comité exécutif d’UNI Europa, lors de sa réunion du 1er décembre 2016, a souligné qu’UNI Europa maintiendrait son opposition au CETA.

En tant que défenseur du libre-échange, UNI Europa exhorte les parties contractuelles de rouvrir les négociations afin d’établir un accord commercial qui sera la référence en terme de commerce mondial, avec des standards d’emploi et sociaux qui seront obligatoires et applicables, pour servir en premier les citoyens et les travailleurs au lieu des grandes multinationales.

Ensemble avec la CSI, la CES et tout le mouvement de la société civile, UNI Europa aspire à développer un système concret pour des accords commerciaux internationaux progressistes, justes, sociaux et durables.

UNI Europa a co-signé, en collaboration avec 450 autres syndicats européens et internationaux ainsi que d’autres groupes d’intérêts publics, une lettre ouverte aux législateurs européens et canadiens, les incitants à voter contre le CETA sous sa forme actuelle.

Contact