Plus de 170 000 membres du CWU en grève au Royaume-Uni

Plus de 170 000 membres du CWU en grève au Royaume-Uni

Dans ce que l'affilié d'UNI, le CWU, promet d'être " une semaine d'enfer", plus de 170 000 travailleurs à travers le Royaume-Uni vont se mettre en grève.

Les travailleurs - employés par le géant des télécommunications BT, sa filiale OpenReach, la Poste et le Royal Mail Group - ont manifesté un soutien massif en faveur de l'action syndicale et ils tiendront un piquet de grève dans "toutes les villes du Royaume-Uni" pour exiger des salaires qui leur permettent de maintenir une qualité de vie décente au milieu d'une inflation galopante.

Chez BT et Openreach, les membres du CWU ont débrayé pour la première fois en 35 ans, le 29 juillet et le 1er août, après que les négociations n'ont pas permis d'obtenir une augmentation salariale qui compenserait la hausse du coût de la vie. L'entreprise a imposé une augmentation annuelle de 1 500 £ sans consulter le syndicat. Ce changement constituerait en fait une réduction spectaculaire des salaires en termes réels par rapport aux niveaux d'inflation de plus de 11 % dans le pays - qui pourraient atteindre 18,6 % d'ici la fin de l'année.

Cette réduction effective des salaires intervient alors que BT a réalisé un bénéfice annuel de 1,3 milliard de livres sterling et que son PDG, Philip Jansen, a reçu un gros salaire de 3,5 millions de livres sterling, soit une augmentation de 32 %, tandis que les bureaux de BT auraient mis en place des banques alimentaires pour aider les employés.

La prochaine série de grèves chez BT débutera le 30 août. Les travailleurs ont reçu des lettres de soutien de syndicats aux États-Unis, en Espagne, en Suisse, en Allemagne, au Portugal, en Italie et ailleurs.

Andy Kerr, secrétaire général adjoint du CWU et président mondial du secteur des TIC et des services connexes d'UNI, a déclaré : " Nous espérons toujours que BT reviendra à la table des négociations sérieuses, mais dans l'état actuel des choses, il est malheureusement devenu évident que cela ne se produira pas à moins que nous prenions des mesures supplémentaires... et c'est précisément ce que nous allons faire. "

Après trois séries de grèves et d'autres prévues les 26 et 27 août, la Poste a augmenté son offre d'augmentation salariale de 3 à 5 % cette semaine. Le syndicat a clairement indiqué qu'il fallait aller plus loin.

"C'est un pas dans la bonne direction, mais c'est toujours moins de la moitié du taux d'inflation", a déclaré Andy Furey, secrétaire adjoint du CWU. "Nous sommes encouragés par cette offre salariale améliorée et nous espérons que, lors des négociations de la semaine prochaine, nous pourrons progresser vers un accord salarial juste et raisonnable - non seulement pour 2022/23, mais aussi pour 2021/22."

Au Royal Mail Group, l'histoire est similaire : un employeur ne reconnaît pas les contributions des travailleurs en proposant une offre salariale qui paie "les salaires d'hier pour les prix d'aujourd'hui" et érode les conditions de travail.

Dave Ward, secrétaire général du CWU et président d'UNI Post & Logistics, a déclaré : "Leur stratégie n'est pas la 'modernisation', c'est un nivellement par le bas. Mais on ne peut pas diriger une entreprise en mettant les travailleurs au bas de l'échelle. Ce syndicat n'a jamais reculé devant le changement - mais le conseil d'administration de Royal Mail doit reconnaître que s'il veut construire l'avenir de Royal Mail, il doit soutenir le personnel."

UNI Global La secrétaire générale du syndicat, Christy Hoffman, a déclaré : "Les travailleurs n'ont pas provoqué cette crise du coût de la vie, et ils ne devraient pas non plus en supporter le poids. Les membres du CWU - et non la direction ou les actionnaires - ont permis à BT, Openreach, Royal Mail et Post Office de fonctionner pendant la pandémie, et maintenant ils sont unis pour surmonter une autre urgence - la hausse des prix et la baisse des salaires réels. Leur combat pour un salaire décent est le combat de tant d'autres travailleurs dans le monde, et nous sommes solidaires avec eux."

Réunions et événements

2022

07

Déc.

Les femmes dans le cinéma européen : faisons-nous des progrès ?

Médias, divertissement et arts

Panel en ligne - Présentation des dernières études quantitatives et qualitatives

17

Jan

UNI Europa Webinaire sur la violence domestique