Campagne syndicale mondiale : Fresenius doit dénoncer les menaces de mort en Colombie

23.02.22

Soins

Campagne syndicale mondiale : Fresenius doit dénoncer les menaces de mort en Colombie

Les fédérations représentant les travailleurs de plus de 150 pays lancent une journée mondiale de solidarité pour les dirigeants syndicaux menacés chez Fresenius

GENÈVE, 23 février 2022 - L'Alliance syndicale internationale Fresenius, coordonnée par l'Internationale des services publics (ISP), UNI Global Union et IndustriALL, a lancé aujourd'hui une campagne internationale exigeant que le géant allemand des soins de santé Fresenius dénonce les menaces de mort proférées à l'encontre des dirigeants syndicaux de ses activités en Colombie.

La campagne se concentre sur la sécurité de deux dirigeants syndicaux des cliniques Quironsalud de Fresenius à Medellin et Cali qui ont reçu des menaces de mort. Depuis la réception de la première menace en février 2021, les syndicats locaux et mondiaux ont demandé à plusieurs reprises aux directions de Fresenius et de Quironsalud en Europe et en Colombie de condamner publiquement ces attaques contre les droits des travailleurs.

SIGNER LA PÉTITION 

Malgré de multiples réunions avec l'entreprise, y compris avec des membres de la haute direction, Fresenius refuse de prendre cette mesure qui pourrait protéger la vie des travailleurs.

"Le silence de Fresenius est dangereux. Il est totalement inacceptable qu'elle refuse de dénoncer publiquement les menaces de mort proférées à l'encontre de ses propres travailleurs, en particulier dans un pays qui affiche un bilan atroce en matière de violence à l'encontre des dirigeants sociaux", a déclaré David Boys, de l'Alliance syndicale internationale Fresenius.

"Nous ne demandons pas à Fresenius d'agir simplement parce que c'est la bonne chose à faire. Nous exigeons une action parce que la voix de l'entreprise peut protéger les travailleurs", a déclaré Alke Boessiger, secrétaire générale adjointe du syndicat UNI Global . "Une opération mondiale exige une responsabilité mondiale, et Fresenius ne peut pas continuer à rejeter sa responsabilité envers les travailleurs colombiens."

Les deux menaces de mort ont été proférées alors que les négociations de conventions collectives en Colombie étaient dans l'impasse et que le syndicat décidait de faire grève ou non.

"J'ai reçu un appel téléphonique anonyme me menaçant, ainsi que ma famille. La Colombie est l'un des pays où le niveau de violence à l'encontre des syndicalistes est le plus élevé. Et même après des demandes répétées, je n'ai reçu aucun soutien de mon employeur", a déclaré Claudia López, travailleuse de Fresenius/Quironsalud et présidente du syndicat SINTRACLÍNICA à Medellin.

La Confédération syndicale internationale a classé la Colombie comme l'un des pires pays au monde pour être un travailleur - avec un schéma inquiétant de "démantèlement syndical" et de "meurtres en toute impunité" de dirigeants syndicaux dans le pays. Depuis 2016, environ 1 300 dirigeants syndicaux et militants sociaux ont été tués dans le pays, et un nombre inconnu d'autres ont été menacés. Au moins 135 dirigeants ont été tués au cours de la seule année 2021.

La condamnation par les employeurs colombiens des menaces contre les militants syndicaux a contribué à garantir la sécurité des travailleurs par le passé. Par exemple, les menaces à l'encontre de la présidente d'ULTACLARO, un affilié du syndicat UNI Global , se sont apaisées après que son employeur, la société de télécommunications Claro, a dénoncé cette violence. 

Aujourd'hui, les fédérations syndicales internationales, qui représentent leurs syndicats affiliés dans plus de 150 pays, et l'Alliance syndicale internationale Fresenius demandent une nouvelle fois à l'entreprise de dénoncer publiquement les menaces de mort et de protéger ses travailleurs.

Lancée en mai 2019, l'Alliance syndicale mondiale de Fresenius rassemble des syndicats du monde entier pour parvenir à un accord global avec l'entreprise. L'alliance estime que la coopération syndicale au niveau mondial permettra d'élever les conditions de travail et la qualité des soins dans les établissements de Fresenius dans le monde entier.

Pour plus d'informations, veuillez contacter : Leonie Guguen, directrice principale de la communication, UNI Global Union, Tél. : +41791375436 Courriel : leonie.guguen@uniglobalunion.org 

Réunions et événements

2022

29

Août

Groupe de travail ad hoc sur le Pacte pour les compétences dans l'écosystème du commerce de détail.

Commerce

De 14 h à 16 h

06

Sep

-

07

Sep

Formation pour les nouveaux membres du CEE

12

Sep

Réunion du groupe de pilotage du projet Due Diligence

Calendrier à confirmer