Stop au démantèlement syndical chez Teleperformance Pologne

Stop au démantèlement syndical chez Teleperformance Pologne

Aujourd'hui 19 juillet, des travailleurs, des syndicalistes et des membres du parlement ont mené une action devant les bureaux de Teleperformance à Varsovie, en opposition au démantèlement syndical de la branche polonaise de la plus grande entreprise de centres de contact du monde.

Des manifestants du syndicat polonais Stronger Together in Teleperformance, affilié à UNI Global par l'intermédiaire de la fédération NSZZ 'Solidarność', ainsi que deux députés - Agnieszka Dziemianowicz-Bąk et Maciej Konieczny - se sont réunis en solidarité avec la vice-présidente du syndicat, Agnieszka Paterak, qui a été prise pour cible par l'entreprise.

Protégée dans sa position par le droit du travail polonais, cela n'a pas empêché Teleperformance Poland de faire tout ce qui était en son pouvoir pour saper la dirigeante syndicale, même si le harcèlement et la discrimination des dirigeants syndicaux sont également illégaux.

Agnieszka est l'une des 55 personnes inscrites sur son compte, où elle était employée pour travailler à distance, comme tous les autres membres du personnel de la multinationale. Cependant, le mois dernier, elle a été distinguée et on lui a dit qu'elle ne pouvait plus travailler à domicile et que son nouveau lieu de travail était désormais les bureaux du centre d'appels à Varsovie.

Agnieszka vit à 300 km de la capitale avec ses parents. Elle gagne 2 700 PLN (570 USD) nets par mois alors que le loyer moyen à Varsovie coûte environ 2 000 PLN (421 USD) par mois. Maintenant qu'elle a déménagé dans la capitale, elle est désespérée car elle a du mal à joindre les deux bouts.

"Dans ma main, je tiens une plainte adressée à l'Inspection nationale du travail décrivant les événements qui me sont récemment arrivés ainsi qu'à d'autres personnes", a déclaré Agnieszka s'adressant à la presse devant les bureaux de Teleperformance à Varsovie. "La plainte sera déposée aujourd'hui, mais j'espère que, grâce à vous, la situation dans laquelle j'ai été mise prendra fin immédiatement, et surtout, que nous parviendrons à un accord avec Teleperformance sur le sujet des revendications des employés et que nous commencerons enfin à gagner plus."

Le changement de lieu de travail est intervenu après que le chef du département juridique a demandé une réunion avec Agnieszka en juin, au cours de laquelle on lui a refusé le droit d'être représentée par un autre militant syndical. Agnieszka rapporte également que les travailleurs à son compte, et en particulier son entourage immédiat, ont été harcelés, intimidés et découragés de continuer à travailler chez Teleperformance par leurs superviseurs immédiats au cours des dernières semaines.

La multinationale française Teleperformance, spécialisée dans les centres de contact, emploie environ 1 800 personnes en Pologne et compte parmi ses clients Amazon et Microsoft. Le syndicat cherche à négocier une augmentation de salaire depuis septembre de l'année dernière, mais les négociations sont au point mort et l'entreprise a même refusé de s'engager avec le médiateur nommé par le gouvernement. Le syndicat cherche également à organiser des élections sur la santé et la sécurité sans interférence de l'entreprise, ce qui est un droit légal.

UNI Global Le secrétaire général du syndicat, Christy Hoffman, a déclaré :

"Il semble clair, au vu des actions de Teleperformance, qu'Agnieszka a été ciblée pour son activité syndicale et que l'entreprise fait tout pour la forcer à quitter son emploi. Nous demandons instamment à Teleperformance Pologne de respecter les droits syndicaux, de cesser de cibler Agnieszka et ses collègues, et de rencontrer le médiateur nommé par le gouvernement pour travailler avec le syndicat et résoudre les problèmes des travailleurs."

 

Réunions et événements

2022

30

Nov

Comité de dialogue social sectoriel Services postaux Réunion plénière

Poste et logistique

Horaire et lieu : A CONFIRMER

01

Déc.

Réunion de dialogue social du secteur du commerce

Commerce

Calendrier à confirmer

02

Déc.

Réunion Q-Commerce

Commerce

Calendrier à confirmer