ver.di remporte les élections historiques du comité d'entreprise d'Amazon à Wunstorf

ver.di remporte les élections historiques du comité d'entreprise d'Amazon à Wunstorf

Après des mois de lutte pour réussir à mettre en place le premier comité d'entreprise dans un centre de livraison Amazon, l'affilié d'UNI ver.di a remporté la majorité des délégués à Wunstorf, situé dans la région de Hanovre, garantissant ainsi que la voix des travailleurs y sera entendue.

Après qu'environ 200 employés aient élu les représentants du comité d'entreprise, le secrétaire responsable de ver.di Dietmar Görsdorf a déclaré :: "Je me réjouis que la cogestion légale trouve maintenant aussi son chemin dans les centres de tri et de distribution d'Amazon !".

Ces derniers mois, des élections de comités d'entreprise ont été organisées avec succès dans les centres logistiques d'Amazon, les fameux "fulfillment centers", à Achim et Winsen en Basse-Saxe. Là aussi, les listes syndiquées avaient obtenu de bons résultats.

Pour Serdal Sardas, le comité d'entreprise nouvellement élu de ver.di à Wunstorf, le contact avec les autres sites d'Amazon est particulièrement important : "Le chemin a été dur et rocailleux, mais nous avons gagné. Je voudrais maintenant encourager mes collègues des autres sites Amazon : créez des comités d'entreprise, défendez vos collègues. Ce que nous avons fait, vous pouvez le faire depuis longtemps !"

ver.di critique depuis longtemps les conditions de travail dans les entrepôts et les centres de livraison d'Amazon en Allemagne. Alors que des milliers de travailleurs d'Amazon ont rejoint ver.di, l'entreprise a refusé de négocier une convention collective avec ses employés sur place. L'hostilité de l'entreprise à l'égard des syndicats a provoqué des dizaines de grèves et d'autres actions sur le lieu de travail en Allemagne et en Europe ces dernières années.

Amazon a l'habitude de négliger les droits des travailleurs. Selon le rapport The Amazon Panopticon - le rapport de UNI Global Union sur les systèmes de surveillance intrusifs et omniprésents des travailleurs d'Amazon - le processus de livraison ultra-rapide et hautement invasif d'Amazon cache des effets néfastes sur ses 1,3 million de travailleurs. Les employés sont sans cesse surveillés, évalués et soumis à une pression élevée et à des conditions exténuantes.

Ce modèle est si inhumain que, dans une enquête inédite, le New York Times a rapporté qu'"Amazon brûle les travailleurs si rapidement que les dirigeants craignent de manquer de personnes à employer". Bloomberg News a également rapporté que des chauffeurs d'Amazon ont été "virés par l'application" pour des incidents mineurs qu'un responsable humain aurait ignorés.

Réunions et événements

2022

07

Déc.

Les femmes dans le cinéma européen : faisons-nous des progrès ?

Médias, divertissement et arts

Panel en ligne - Présentation des dernières études quantitatives et qualitatives

17

Jan

UNI Europa Webinaire sur la violence domestique