Les employés d'Ubisoft se mettent en grève pour obtenir des salaires équitables en France

Les employés d'Ubisoft se mettent en grève pour obtenir des salaires équitables en France

Le Syndicat des Travailleurs du Jeu Vidéo (STJV), Solidaires Informatique et la CFE-CGC appellent à une grève nationale des salariés d'Ubisoft France le 14 février pour réclamer des salaires équitables.

"Les négociations se sont heurtées à un mur", déclarent les trois organisations syndicales à l'issue des négociations salariales annuelles obligatoires. Selon STJV : "Il est devenu clair pour de nombreux employés d'Ubisoft que la réduction de leur niveau de vie n'est pas considérée comme un problème mais comme une caractéristique par la direction de l'entreprise. Il est tout à fait inacceptable qu'une entreprise qui continue à faire des bénéfices malgré ce que beaucoup considèrent comme une direction qui échoue à plusieurs reprises, demande à ses employés de supporter le coût de l'augmentation de ses bénéfices."

Après un exercice 2022-2023 difficile, les syndicats soulignent "l'amélioration de la conjoncture" cette année, le géant français du jeu ayant vu son chiffre d'affaires augmenter de 14,3 % au premier semestre, porté par le lancement de nouveaux jeux comme "Assassin's Creed Mirage".

"Nous sommes solidaires des employés d'Ubisoft dans leur lutte pour des salaires équitables et la dignité", a déclaré Ben Parton, responsable de l'ICTS au sein du syndicat UNI Global . "Dans un secteur aussi rentable que celui des jeux vidéo, il est essentiel que les travailleurs soient récompensés équitablement pour leurs contributions. Cette grève ne concerne pas seulement Ubisoft ; c'est un appel à la justice pour les travailleurs du jeu vidéo partout dans le monde".

Une journée de mobilisation avait déjà touché Ubisoft en janvier 2023 pour dénoncer les pratiques managériales. Selon des sources syndicales, "une centaine de salariés" s'étaient mis en grève sur le site d'Ubisoft Paris Studio à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Un mouvement plutôt rare dans l'industrie du jeu vidéo. Les syndicats espèrent une mobilisation encore plus forte le 14 février.

Il est devenu clair pour de nombreux employés d'Ubisoft que la réduction de leur niveau de vie n'est pas considérée comme un problème mais comme une caractéristique par la direction de l'entreprise. Il est tout à fait inacceptable qu'une entreprise qui continue à faire des bénéfices en dépit de ce que beaucoup considèrent comme une direction qui échoue à plusieurs reprises, demande à ses employés de supporter le coût de l'augmentation de ses bénéfices.

Réunions et événements

2024

26

Jun

-

26

Jun

UNI Europa Atelier et conférence sur les négociations collectives et la directive sur le salaire minimum

UNI Europa accueille une conférence sur les prochains plans d'action nationaux concernant les négociations collectives dans le cadre de la directive européenne sur le salaire minimum.

10

Juillet

1er atelier - Projet : Suivi et poursuite de la mise en œuvre autonome de l'accord-cadre européen sur la santé et la sécurité au travail dans le secteur de la coiffure

04

Sep

Réunion du réseau CEE Commerce/Tourisme

Commerce

horaires : de 9h30 à 12h00