Les travailleurs de l'opéra italien organisent des grèves nationales

Les travailleurs de l'opéra italien organisent des grèves nationales

Les travailleurs de l'opéra italien sont en grève depuis un mois, ce qui a des répercussions sur les représentations dans tout le pays, car ils se battent pour obtenir des salaires équitables, des contrats stables et un meilleur traitement. La convention collective couvrant ces travailleurs hautement qualifiés n'a pas été renouvelée depuis 20 ans, alors que le pouvoir d'achat a chuté de 40 %.

Depuis que les affiliés du syndicat UNI Global , SLC-CGIL et FISTEL-CISL (ainsi que d'autres syndicats représentant les travailleurs du secteur), ont appelé à la grève le 17 octobre, les travailleurs des 13 fondations italiennes d'opéra-symphonie ont boycotté la première de chaque opéra à l'aube de la nouvelle saison.

Les syndicats affirment que l'offre de l'employeur est inadéquate et inacceptable pour les travailleurs, et que les négociations sont actuellement au point mort. Johannes Studinger, responsable d'UNI Media, Entertainment, and Arts, a déclaré :

"Nous soutenons sans équivoque nos collègues italiens, dont l'expertise constitue l'épine dorsale des fondations d'opéras et d'orchestres symphoniques. Nous demandons instamment aux employeurs de revenir immédiatement à la table des négociations et de reconnaître la contribution inestimable de ces travailleurs aux arts du spectacle par des salaires équitables, des contrats sûrs et de meilleures conditions de travail".

Réunions et événements

2024

05

Mar

Réunion du groupe de travail sur les services postaux du comité sectoriel SD

Poste et logistique

Horaire : A CONFIRMER

05

Mar

Comité directeur du commerce

Commerce

08

Mar

Réunion du groupe de travail du comité de dialogue social de l'audiovisuel de l'UE - en ligne

Médias, divertissement et arts