Journée internationale de commémoration des travailleurs : S'organiser pour des emplois plus sûrs grâce aux comités SST

Journée internationale de commémoration des travailleurs : S'organiser pour des emplois plus sûrs grâce aux comités SST

L'année dernière, les syndicats du monde entier ont réussi à faire de la santé et de la sécurité un droit fondamental à l'OIT. Aujourd'hui, les travailleurs concrétisent cette victoire obtenue de haute lutte en s'organisant pour des emplois plus sûrs, notamment en créant des comités syndicaux de santé et de sécurité.

À l'occasion de la Journée internationale de commémoration des travailleurs, le 28 avril, UNI Global Union se souvient de ceux qui ont perdu la vie ou ont été blessés au travail, et nous redoublons également d'efforts pour prévenir les accidents du travail. Les comités de santé et de sécurité au travail (SST) constituent la première ligne de défense contre les conditions dangereuses.

Ces comités sont devenus plus importants que jamais à la suite de Covid-19. Même si le pire de la pandémie est, espérons-le, passé, l'insuffisance des équipements de protection individuelle, l'augmentation de la violence de la part de tiers, les horaires excessifs, le rythme de travail pénible et les pressions croissantes sur la santé mentale des travailleurs sont des complications graves et persistantes.

Mais les travailleurs se sont battus et, par l'intermédiaire de leurs syndicats, ils rendent leurs emplois plus sûrs.

Christy Hoffman, secrétaire générale de l'Union UNI Global , a déclaré

"La crise du coût de la vie a déclenché une vague de grèves et d'actions sur le lieu de travail, mais, tout aussi important, la pandémie a revigoré l'organisation autour de la santé et de la sécurité.

"Un nombre incalculable de travailleurs sont morts ou souffrent de conséquences à long terme parce qu'ils ont contracté le virus sur leur lieu de travail. Mais le Covid n'est pas le seul risque grave auquel les travailleurs sont confrontés. Ils sont poussés à bout par des employeurs qui veulent produire plus en moins de temps et pour des salaires moindres. Cette pression fait payer un lourd tribut au corps des travailleurs, tandis que la santé mentale est mise à rude épreuve.

"C'est pourquoi nous sommes aux côtés des syndicats du monde entier pour rendre le travail plus sûr et renforcer les comités de santé et de sécurité. Le travail devrait être une source de dignité et d'autonomisation, et non une source de dommages, de maladies et de pertes. Une seule blessure, c'est trop, et un seul décès, c'est trop".

L'année dernière, UNI a conclu un accord mondial décisif avec le géant des services à la clientèle externalisés Teleperformance. L'accord prévoit la création de comités syndicaux élus pour la santé et la sécurité qui s'occuperont des problèmes des employés sur site et des travailleurs à distance. Il prévoit la formation des représentants en matière de santé et de sécurité, ainsi qu'un processus d'identification et de correction des risques sur le lieu de travail.

Pour faire face aux risques psychosociaux, l'accord limite la surveillance sur le lieu de travail en stipulant qu'elle sera "proportionnée aux besoins de l'entreprise" et qu'elle "respectera le droit à la vie privée du travailleur". Teleperformance informera les travailleurs de la manière dont l'entreprise utilise les outils de surveillance, tels que les caméras et les systèmes d'intelligence artificielle, ainsi que de la manière dont les données sont utilisées pour évaluer les performances.

UNI a soutenu ses affiliés dans le monde entier qui renforcent leur capacité à organiser des emplois plus sûrs et des syndicats plus forts. Par exemple, nous avons soutenu UniPHIN au Népal, où les comités de sécurité et de santé au travail sont devenus essentiels à l'organisation des travailleurs hospitaliers. UniPHIN a commencé à former les travailleurs à la santé et à la sécurité en 2021, au plus fort de la pandémie. Grâce à cette formation, le syndicat s'est organisé et a créé des comités SST qui ont aidé les travailleurs à obtenir des EPI, un soutien en matière de santé mentale et des congés.

"Pour de nombreux travailleurs, l'UniPHIN a été une source d'espoir et nous avons pu recruter de nouveaux membres dans une période difficile", a déclaré Pratima Bhatta, secrétaire-trésorière et organisatrice de l'UniPHIN.

Depuis 2016, le Sindicato de Trabajadores de Hipermercados Tottus (SINATHIT) au Pérou a mené des campagnes pour informer les travailleurs des hypermarchés Tottus de leur droit à choisir leurs propres représentants en matière de santé et de sécurité, ce qui a permis au syndicat d'être bien représenté au sein du comité SST malgré l'ingérence de l'entreprise. Le syndicat a investi dans la formation et l'organisation des travailleurs autour des questions de sécurité et de santé au travail, ce qui a entraîné une baisse du nombre de blessures et renforcé le syndicat.

Cette puissance syndicale a été mise en évidence lorsque de jeunes représentants syndicaux, galvanisés par l'activité SST, ont organisé des sit-in dans les magasins Tottus à travers le pays, obligeant l'entreprise à faire des concessions lors de la négociation d'un nouveau contrat, ce qui s'est traduit par d'importantes augmentations de salaire. Le syndicat est sorti renforcé de la solidarité et de la détermination de ses membres, montrant que les comités de SST ne se contentent pas de prévenir les accidents, mais qu'ils permettent aussi de s'organiser autour d'autres questions.

La santé et la sécurité au travail sont des droits fondamentaux, mais en l'absence de syndicats, nous avons constaté que les droits des travailleurs ne sont pas respectés. En cette Journée internationale de commémoration des travailleurs, nous nous joignons aux syndicats du monde entier pour garantir des emplois sûrs en organisant et en soulignant l'importance des comités de sécurité et de santé au travail", a déclaré M. Hoffman d'UNI.

Les documents de la CSI sur la Journée internationale de commémoration des travailleurs sont disponibles ici.

Rendez-vous sur 28april.org pour trouver des événements dans votre communauté.

Réunions et événements

2024

05

Mar

Réunion du groupe de travail sur les services postaux du comité sectoriel SD

Poste et logistique

Horaire : A CONFIRMER

05

Mar

Comité directeur du commerce

Commerce

08

Mar

Réunion du groupe de travail du comité de dialogue social de l'audiovisuel de l'UE - en ligne

Médias, divertissement et arts