Jacobin publie un entretien avec la présidente de l'APM, Annika Rönni-Sällinen

09.11.23

Démocratie

Le directeur de la communication d'UNI, Daniel Kopp, a interviewé la présidente de l'APM, Annika Rönni-Sällinen, pour le magazine Jacobin, au sujet de l'attaque du gouvernement de droite finlandais contre l'État-providence - et de ce que son syndicat fait pour y répondre.

Jacobin publie un entretien avec la présidente de l'APM, Annika Rönni-Sällinen

Après la Seconde Guerre mondiale, les syndicats militants de Finlande ont créé l'un des États-providence les plus solides au monde. Aujourd'hui, le pays consacre plus d'argent à l'État-providence que tout autre pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), soit environ un quart du PIB. La Finlande figure régulièrement en tête du classement des pays les plus heureux du monde et constitue sans doute l'un des exemples les plus réussis du modèle social-démocrate.

Au cœur du compromis de classe finlandais se trouve la tradition de dialogue social entre les syndicats, les employeurs et le gouvernement, qui a conduit à des négociations nationales et sectorielles annuelles sur la fixation des salaires pour tous les membres des syndicats, à des négociations tripartites sur les nouvelles propositions législatives et à l'expansion de l'État-providence. Mais ce contrat social est sur le point d'être déchiré par un gouvernement de droite nouvellement élu.

Alors que la politique finlandaise a fait la une de l'actualité internationale ces dernières années avec une coalition de centre-gauche menée par cinq femmes et dirigée par la jeune sociale-démocrate Sanna Marin, une droite radicalisée a obtenu la majorité lors des dernières élections législatives d'avril 2023. Ainsi, les conservateurs, les chrétiens-démocrates, un parti minoritaire suédois, et le parti d'extrême droite Finns Party ont formé un gouvernement. Depuis lors, la coalition a lancé la plus forte attaque contre les droits des travailleurs et la sécurité sociale de l'histoire de l'État-providence finlandais.

Annika Rönni-Sällinen est présidente du Syndicat des services unis de Finlande (PAM). Le Directeur de la communication d'UNI, Daniel Kopp, l'a interrogée sur les conséquences de ces plans pour l'Etat-providence et sur les mesures prises par son syndicat pour y répondre.

Lire l'interview complète en anglais ou en allemand.

Réunions et événements

2024

05

Mar

Réunion du groupe de travail sur les services postaux du comité sectoriel SD

Poste et logistique

Horaire : A CONFIRMER

05

Mar

Comité directeur du commerce

Commerce

08

Mar

Réunion du groupe de travail du comité de dialogue social de l'audiovisuel de l'UE - en ligne

Médias, divertissement et arts