Les travailleurs du Grosvenor Casino de Londres débrayent pour obtenir un salaire équitable

07.09.22

Gaming

Les travailleurs du Grosvenor Casino de Londres débrayent pour obtenir un salaire équitable

Un vote massif de 91% pour une grève de 72 heures : La société mère enregistre un bénéfice de 74 millions de livres

Les casinos de Londres pourraient être contraints de fermer ce week-end, car les travailleurs, tous membres de l'affilié d'UNI, Unite the union, se mobilisent pour obtenir un salaire équitable.

Environ 150 travailleurs des sept établissements de Grosvenor Casinos dans la capitale ont voté à une majorité écrasante de 91 % pour rejeter les primes de rétention de 600 et 800 £, jugées totalement inadéquates dans un contexte de crise grave et croissante du coût de la vie.

Les travailleurs sont principalement des croupiers et des croupières, mais aussi des serveurs et des cuisiniers.

Unite affirme que Grosvenor Casinos, qui fait partie de l'énorme groupe Rank, qui a réalisé 74 millions de livres de bénéfices depuis le début de l'année, peut facilement faire une offre plus réaliste aux travailleurs.

Sharon Graham, secrétaire générale d'Unite, a déclaré : "C'est reparti : Grosvenor Casinos est une autre entreprise très riche qui engrange des bénéfices mais refuse de payer à ses travailleurs un salaire qui leur permette de vivre. C'est tout simplement inacceptable et ce vote massif en faveur de l'action souligne le sentiment de colère de la main-d'œuvre.

"Nos membres à Grosvenor Casinos auront le soutien total d'Unite dans cette lutte pour un accord équitable".

Le syndicat cherche à obtenir une offre salariale qui tienne compte de la spirale du coût de la vie, qui s'élève actuellement à plus de 12 % et devrait encore augmenter.

Dave Turnbull, responsable national d'Unite pour le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, a ajouté : "Grosvenor Casinos doit comprendre que cette main-d'œuvre est unie et que de plus en plus de travailleurs rejoignent Unite chaque jour.

"Londres est l'une des villes les plus chères au monde pour les travailleurs, c'est pourquoi le message des membres ne pourrait être plus clair : Seule une augmentation substantielle des salaires fera l'affaire.

Giedre Lelyte, responsable des jeux pour le syndicat UNI Global , a déclaré : "Nous soutenons pleinement les travailleurs de Grosvenor et les membres d'Unite qui se battent pour un accord équitable au travail. Les travailleurs ont besoin d'un salaire décent pour faire face à la crise croissante du coût de la vie et ne devraient pas avoir à se battre pour joindre les deux bouts alors que l'entreprise engrange des bénéfices énormes."

Les grèves commenceront à 6 heures le vendredi 9 septembre et se poursuivront jusqu'à 6 heures le lundi 12 septembre, et toucheront les établissements Grosvenor suivants : The Victoria, The Rialto, The Gloucester, The Park Tower, The Golden Horseshoe, The St Giles et The Barracuda.

Le groupe Rank, qui comprend Mecca Bingo et Grosvenor Casinos, a enregistré un bénéfice avant impôt de 74,3 millions de livres en juin de cette année.

Cette décision s'inscrit dans le cadre d'une vague de grèves qui touche le Royaume-Uni, les travailleurs protestant contre des années de stagnation des salaires dans un contexte de flambée des prix et d'aggravation de la crise du coût de la vie. Les travailleurs des chemins de fer, des médias, de la poste et de l'ICTS ont tous fait grève cet été pour obtenir des salaires équitables. Les enseignants, les médecins et les infirmières sont prêts à voter sur l'action industrielle dans les prochaines semaines.

Réunions et événements

2022

07

Déc.

Les femmes dans le cinéma européen : faisons-nous des progrès ?

Médias, divertissement et arts

Panel en ligne - Présentation des dernières études quantitatives et qualitatives

17

Jan

UNI Europa Webinaire sur la violence domestique