UNI signe un nouvel accord mondial avec Société Générale renforçant les droits des employés du Groupe

UNI signe un nouvel accord mondial avec Société Générale renforçant les droits des employés du Groupe

Paris, 27 juin 2023 Société Générale a signé un nouvel accord mondial sur les droits des salariés avec le syndicat UNI Global , qui s'inscrit dans le prolongement des accords précédents de 2015 et 2019. L'accord renforce le rôle d'UNI en tant que partie prenante du plan Duty of Care de la banque, établit de nouveaux droits pour les employés du Groupe, modernise les droits syndicaux et reconnaît les engagements de la banque mis en œuvre avec l'essor de nouvelles méthodes de travail.

Le nouvel accord, qui couvre les 117 000 employés de la Société Générale dans 66 pays, renforce le rôle d'UNI en tant que partie prenante par le biais d'un mécanisme formel, qui comprend un retour d'information sur le pilier Ressources humaines du plan de vigilance de la banque avant sa publication et l'identification des risques potentiels et des mesures d'atténuation.

Cet accord, d'une durée de quatre ans, renforce les engagements de la Société Générale en matière de droits fondamentaux des salariés, notamment la liberté d'association, le dialogue social et l'accès aux syndicats. L'accord fixe un nouveau socle minimum de droits sociaux garantis pour les salariés du Groupe, comme un congé de maternité de 14 semaines, un congé de paternité d'une semaine, tous deux rémunérés à hauteur du salaire fixe, et une indemnité de décès, couvrant ou complétant les régimes locaux existants, pouvant aller jusqu'à deux ans de salaire fixe. L'accord comprend également de nombreux autres sujets tels que la santé, la sécurité, la vie au travail, la prévention de la discrimination, le harcèlement et les comportements inappropriés, la diversité et le développement de l'égalité entre les hommes et les femmes.  

Face à la numérisation massive du secteur financier qui transforme l'organisation du travail, le Groupe s'engage à favoriser les initiatives de travail à distance. L'accord prône également la liberté d'association, le dialogue social et l'utilisation responsable des outils numériques dans le cadre d'une approche numérique responsable.

Anne-Sophie Chauveau-Galas, directrice des ressources humaines du groupe Société Générale, a déclaré à ce sujet :

"En tant qu'employeur responsable, Société Générale se félicite de ce nouvel accord mondial sur les droits des salariés qui va au-delà des principes fondamentaux et comprend également des lignes directrices pour la mise en œuvre opérationnelle au profit de nos salariés, dans toutes les régions. Depuis 2015, Société Générale et UNI Global Union ont établi et maintenu une relation continue, positive et fructueuse. Ce nouvel accord offre un socle commun de garanties et de protections des droits sociaux pour tous les salariés du Groupe."

UNI Global La secrétaire générale du syndicat, Christy Hoffman, a déclaré :

"Cet accord renforcé avec Société Générale place UNI au cœur du plan de devoir de vigilance de la banque en matière de ressources humaines. Il établit également une nouvelle référence en matière de protection des travailleurs de la finance - en consacrant pour la première fois à l'échelle mondiale les droits syndicaux concernant le travail à distance, l'IA et la numérisation. Alors que le monde du travail évolue à la vitesse de l'éclair, il est essentiel que les travailleurs ne soient pas laissés pour compte et que les employés partagent les avantages des nouvelles technologies. Nous sommesparvenus à un accord qui répond aux besoins actuels et qui est adapté à l'avenir."

Crédit photo : Copyright Société Générale - Frédéric Clavière-Schiele, Directeur des affaires sociales du Groupe (à gauche) signe le nouvel accord avec Christy Hoffman, Secrétaire général du syndicat UNI Global .

Contacts presse UNI Global Union :

Leonie Guguen, Senior Communications Manager, +41 79 137 5436 leonie.guguen@uniglobalunion.org

Réunions et événements

2024

26

Jun

-

26

Jun

UNI Europa Atelier et conférence sur les négociations collectives et la directive sur le salaire minimum

UNI Europa accueille une conférence sur les prochains plans d'action nationaux concernant les négociations collectives dans le cadre de la directive européenne sur le salaire minimum.

10

Juillet

1er atelier - Projet : Suivi et poursuite de la mise en œuvre autonome de l'accord-cadre européen sur la santé et la sécurité au travail dans le secteur de la coiffure

04

Sep

Réunion du réseau CEE Commerce/Tourisme

Commerce

horaires : de 9h30 à 12h00