L'ETNO et UNI Europa ICTS consolident les résultats du projet de dialogue social sur la formation numérique pour tous.

L'ETNO et UNI Europa ICTS consolident les résultats du projet de dialogue social sur la formation numérique pour tous.

Les partenaires sociaux européens du secteur des télécommunications - UNI Europa ICTS, la fédération syndicale européenne des travailleurs des services, et ETNO, l'Association européenne des opérateurs de réseaux de télécommunications, ont conclu le projet de dialogue social de deux ans intitulé "Digital Upskilling for All ! (DUFA !).

Les résultats permettront au personnel des télécommunications européennes de mieux aborder la question de la formation numérique. En outre, les meilleures pratiques identifiées ouvrent la voie à une main-d'œuvre plus diversifiée et inclusive dans notre secteur. Le projet s'intéresse à l'écosystème plus large de la main-d'œuvre européenne et vise à inciter d'autres secteurs à s'attaquer à ces problèmes critiques. Un résumé exécutif compilant les points forts du projet est désormais disponible dans 19 langues officielles européennes.

La moitié des Européens ont des compétences numériques

Les recherches montrent que d'ici à 2025, la moitié de la main-d'œuvre devra être requalifiée. Au rythme actuel en Europe, tous les secteurs seront confrontés à un défi important pour la requalification de leur main-d'œuvre. Le dernier rapport "Digital Economy and Society Index" montre la situation actuelle de l'Europe : seuls 56 % des Européens possèdent au moins des compétences numériques de base.

Ces conclusions sont conformes aux résultats d'une enquête sectorielle menée par Mercer : selon les résultats, 54 % des experts participant au projet DUFA ! en sont actuellement au stade de l'"analyse et de la planification" lorsqu'il s'agit de renforcer les compétences de leur personnel. On est encore loin des objectifs de la Décennie numérique européenne pour 2030, mais une mobilisation rapide de toutes les parties prenantes de l'UE augmente les chances d'y parvenir : selon ces objectifs, 80 % des Européens doivent avoir au moins des compétences numériques de base d'ici à 2030.  

Deux ans de travail pour identifier les meilleures pratiques

Depuis février 2020, les experts impliqués dans le projet se sont mobilisés pour mieux comprendre ce qui empêche le secteur des télécoms de s'attaquer à la montée en compétence numérique sous différents angles : l'égalité des sexes, le vieillissement de la main-d'œuvre, ainsi que les minorités.

Si l'on examine les résultats du projet du point de vue de l'égalité des sexes, les principaux facteurs qui entravent une stratégie ciblée de renforcement des compétences numériques sont les préjugés dans les processus RH, l'absence de programmes de mentorat ou les disparités entre les sexes en matière d'inclusion dans les rôles créatifs et innovants dans le domaine des TIC. En ce qui concerne la stratégie de renforcement des compétences numériques de la main-d'œuvre vieillissante, les principales contraintes identifiées sont l'absence de politiques internes de travail flexible, l'absence de stratégie de retraite progressive, la création de nouveaux postes adaptés et l'ergonomie du lieu de travail. En outre, les participants ont convenu qu'il existe un talent inexploité dans les minorités sous-représentées telles que les personnes neurodiverses ou handicapées, les différentes ethnies, les réfugiés ou la communauté LGBTQIA+.

Inspirer le secteur des télécoms et au-delà

DUFA ! est un autre exemple de réussite réunissant l'ETNO et UNI Europa pour renforcer la résilience de la main-d'œuvre des télécommunications. Financé par la Commission européenne, le projet est devenu un tremplin pour nos membres et remettra en question l'approche de la formation numérique comme moyen de retenir et d'attirer de nouveaux talents.

En ayant regardé au-delà du secteur des télécoms, le projet a identifié les meilleures pratiques qui peuvent être utilisées comme un allié pour accélérer les objectifs de montée en compétence numérique fixés par la Commission européenne. 

Les informations contenues dans cette publication ne reflètent pas nécessairement la position officielle de la Commission européenne.

Cette initiative a reçu le soutien financier de l'Union européenne.

Lisez ce communiqué de presse en bulgare, croate, tchèque, danois, néerlandais, estonien, finlandais, français, grec, hongrois, italien, portugais, roumain, slovaque et suédois.

Pour plus de détails, consultez la page d'accueil du projet.

Vous pouvez également être intéressé par


Gestion algorithmique : Un travailleur sur trois laissé dans l'ignorance

Gestion algorithmique : Un travailleur sur trois laissé dans l'ignorance

19.09.22

Nouvelles

Rapports

Publications de recherche

Réunions et événements

2022

29

Sep

Stratégie européenne des soins : quelles opportunités pour les secteurs des SSP ?

Soins

30

Sep

Violence et harcèlement de tiers au travail

04

Oct

Réunion de dialogue social du secteur du commerce

Commerce

Calendrier à confirmer