UNI Europa soutient l'appel de la CES en faveur d'une législation sur le télétravail

La Commission européenne doit immédiatement légiférer pour garantir des conditions de travail adéquates aux personnes en télétravail.

UNI Europa soutient l'appel de la CES en faveur d'une législation sur le télétravail

UNI Europa soutient l’appel de la CES à la Commission européenne pour qu’elle prenne rapidement des mesures législatives sur le télétravail et le droit à la déconnexion à la suite du blocage d’un accord des partenaires sociaux européens par les employeurs.
 
En juin de l’année dernière, trois organisations patronales européennes ont signé un programme de travail de dialogue social avec la CES, qui comprenait un engagement à négocier un accord juridiquement contraignant à l’échelle de l’UE sur le télétravail, qui serait mis en œuvre sous la forme d’une directive.
 
Cependant, après des négociations qui ont duré plus d’un an, deux des trois organisations patronales ont refusé de présenter le moindre texte. La CES regrette que les employeurs n’aient pas été en mesure de communiquer une voie vers un résultat positif et qu’ils se soient retirés des négociations.
 
La nécessité d’une réglementation européenne stricte sur le télétravail est devenue encore plus urgente depuis la pandémie, l’enquête de l’UE sur les conditions de travail montrant que les personnes travaillant régulièrement à domicile sont six fois plus susceptibles de travailler pendant leur temps libre et deux fois plus susceptibles de travailler 48 heures.
 
Aujourd’hui, la Commission européenne doit immédiatement légiférer pour garantir des conditions de travail adéquates aux personnes en télétravail. Nous demandons à la Commission de présenter une directive qui permettra :

  • Garantir le droit à la déconnexion existant ; 
  • Garantir les droits des syndicats tels que le droit à l’information et les droits d’accès au numérique ;
  • Assurer l’égalité de rémunération et de traitement pour les personnes qui font du télétravail ; 
  • Protéger la vie privée et prévenir la surveillance invasive ; 
  • S’assurer que la décision de télétravailler est entre les mains du travailleur et qu’il ne s’agit pas de remplacer les lieux de travail ; 
  • Garantir la participation des syndicats par la négociation collective à la conception et à la mise en œuvre du télétravail. 

Réunions et événements

2024

05

Mar

Réunion du groupe de travail sur les services postaux du comité sectoriel SD

Poste et logistique

Horaire : A CONFIRMER

05

Mar

Comité directeur du commerce

Commerce

08

Mar

Réunion du groupe de travail du comité de dialogue social de l'audiovisuel de l'UE - en ligne

Médias, divertissement et arts