Guerre en Ukraine : appel à la solidarité et anticipation de l'impact sur les travailleurs

Guerre en Ukraine : appel à la solidarité et anticipation de l'impact sur les travailleurs

Recommandations communes des Fédérations syndicales européennes aux coordinateurs de CEE/SE et aux représentants des travailleurs dans les GSN, les CEE et les SE

Le mouvement syndical international condamne l'invasion de l'Ukraine par la Russie, exprime sa solidarité avec le peuple, les travailleurs et les syndicats d'Ukraine, et exige que toutes les forces russes quittent immédiatement l'Ukraine. Nous demandons instamment la reprise d'un dialogue ouvert afin de trouver une solution pacifique à cette crise. Nos pensées vont aux travailleurs d'Ukraine qui sont confrontés à d'incroyables difficultés en raison de la guerre. Les travailleurs en Russie, dans les pays voisins et dans toute l'Europe, ne doivent pas non plus faire les frais de la guerre.

La CSI (Confédération syndicale internationale) a lancé une pétition en ligne en faveur de la paix, du dialogue et de la démocratie.

Des fonds de solidarité ont été mis en place par les Fédérations syndicales internationales et la Confédération syndicale internationale (CSI) pour aider les syndicats ukrainiens à fournir aux travailleurs et à leurs familles en Ukraine des provisions de nourriture et d'eau, des fournitures médicales et des articles d'hygiène. Veuillez prendre contact avec votre Fédération syndicale européenne si vous, votre groupe spécial de négociation, votre comité d'entreprise européen ou votre comité d'entreprise SE (dans les sociétés européennes ayant le statut de Societas Europaea) souhaitez contribuer.

De nombreux comités d'entreprise européens ont adopté des déclarations ou publié des communiqués de presse pour exprimer leur solidarité avec tous les travailleurs victimes de la guerre. Certains ont demandé à leur entreprise de prendre des mesures concrètes pour soutenir la population ukrainienne et les travailleurs déplacés. D'autres ont lancé un appel aux travailleurs de leur entreprise pour qu'ils ouvrent leur maison aux réfugiés, ou collectent des fonds et des fournitures (sacs de couchage, tentes...) auprès des travailleurs pour les envoyer en Ukraine.

Votre entreprise multinationale a peut-être des liens (sites de production, fournisseurs, détaillants, exportation/importation...) en Russie ou en Ukraine. Les conséquences de la guerre se sont déjà fait sentir sur les prix de l'énergie et le coût des matières premières, qui avaient déjà fortement augmenté au cours des derniers mois. Les activités de votre entreprise pourraient donc être perturbées, avec des impacts probables sur ses travailleurs et ceux de ses fournisseurs. Nous recommandons donc aux membres des Groupes Spéciaux de Négociation, des Comités d'Entreprise Européens ou des Comités d'Entreprise des Sociétés Européennes-SE (Societas Europaea) de :

  • Demandez à l'entreprise de prendre des mesures d'urgence pour ses travailleurs directement touchés par le conflit en Ukraine, notamment en maintenant les salaires, les avantages et les cotisations de sécurité sociale lorsque le travail est suspendu en raison de la guerre, ou en transformant les usines/bureaux en abris. La situation des travailleurs ukrainiens détachés dans des pays européens, ainsi que des travailleurs qui prennent des congés pour soutenir leur famille en Ukraine, doit également être abordée.
  • Appel aux dirigeants à contribuer aux efforts humanitaires en apportant un soutien financier et matériel aux personnes en Ukraine, ainsi qu'aux travailleurs déplacés et à leurs familles. Certaines entreprises multinationales ont déjà annoncé des dons importants aux ONG et aux organisations locales en Ukraine.
  • Demander de toute urgence à la direction des informations sur l'impact économique et social de la guerre sur les conditions de travail, les emplois et les sites en Ukraine, en Russie et dans les pays européens. Le GSN, le CEE ou le SE-WC peuvent demander une réunion extraordinaire avec la direction, selon l'ampleur de l'impact probable.

Des rapports réguliers de la direction au comité restreint pourraient également être mis en place. La consultation s'applique en cas de besoin.

Vos fédérations syndicales nationales et européennes sont disponibles à tout moment pour vous soutenir. Veuillez également leur faire part de toute initiative ou mesure d'urgence que vous pourriez prendre, ou de toute situation critique à laquelle votre entreprise pourrait être confrontée en relation avec la guerre en Ukraine. Vous pouvez contacter la personne de contact à l'adresse UNI Europa ici.

 

Réunions et événements

2023

07

Février

Panel en ligne sur la diversité et l'inclusion dans le secteur audiovisuel européen

Médias, divertissement et arts

Cette table ronde est la première de quatre qui seront organisées dans le cadre d'un projet mis en œuvre conjointement par les partenaires sociaux du secteur audiovisuel européen et cofinancé par l'Union européenne.

14

Février

Réunion du groupe de travail sur le travail intérimaire du Comité de dialogue social sectoriel

Travailleurs intérimaires

15

Février

61ème comité de gestion UNI Europa

Horaires : 10:00-17:00
Réunion en ligne (Zoom)